J'ai sous le nez les résultats d'enquête d'insertion des jeunes ingénieurs.

C'est vraiment fou ! Les hommes ingénieurs réussissent mieux à trouver un taff via les réseaux sociaux pros et les chasseurs de tête.
Alors que les femmes ingénieures y arrivent mieux via les sites internets spécialisés et les services emplois des écoles.

En clair, quand on ne met pas de dispositif en place les meufs sont discriminées même avec des diplômes "recherchés".

@fanny mis à part le fait que c'est nul qu'hommes, femmes —et tout ce que l'humanité offre dans le spectre du genre et de l'agenre— aient à faire face à des opportunités différentes, les sites internet spécialisés et les services d'emploi des écoles, c'est pas des formes de réseaux sociaux professionnels par nature ?

L'enquête révèle-t-elle une disparité dans le taux d'insertion au final (par opposition au moyen d'accéder à cette insertion) ?

Follow

@Grandasse_ Je pose juste une question, je n'ai pas l'étude sous les yeux.

Je me demande si l'étude montre une corrélation entre la façon d'accéder à l'emploi et la proportion de candidats qui trouve effectivement un emploi @fanny

@kicou
Et ça je peux pas te dire, c'est pas moi qui ait fait le dépouillement, c'est rempli de camembert fluo.
50% des réponses de cette enquête partent à la poubelle (super à côté les écoles affichent 95% de taux de réponse)
Et le moyen n°1 des jeunes ingés pour trouver du boulot ça reste le stage de fin d'étude ;-) 35% autant pour les hommes que pour les femmes.
@Grandasse_

Sign in to participate in the conversation
kicou.info

Instance perso. Principalement en français. Personal instance, mainly in French. Linux, OSS, Santé Mentale, 3615 MaVie.